Le Portage Physiologique

On entend par ce type de portage que :


Le bébé est soutenu au niveau du siège jusqu’au creux des genoux : Poids du bébé bien réparti sous ses fesses,
Sa base est soutenue :
exerce ses propres compétences musculaires (bébé actif dans le portage), comme faire pivoter sa tête,
se sent plus sécurisé.

Les courbures du dos du bébé sont respectées et non imposé. En position verticale, bébé en assise profonde, genoux plus haut que le bas des fesses : Favorable au développement des hanches, Tête peut reposer sur le porteur et pas sur sa colonne.
Un portage haut et proche du corps du porteur pour une position optimum du centre de gravité du bébé (à hauteur d’un bisou).


Répartition de la tension au niveau des épaules :
Le dos et les épaules du porteur sont préservés,
Le porteur se musclera progressivement ce qui est favorable à la bonne forme du dos. Porter en toute sécurité : Respect du dos du porteur et du bébé, Veiller à ce que les voies respiratoires soient dégagées,


Veiller à ne pas couvrir le bébé (éviter gros pull entre le bébé et le porteur),
Favoriser les positions plus verticales pour les bébés présentant du reflux ou juste après une tétée/biberon.

 
Les bienfaits du portage

Les bébés portés pleurent moins. Renforcement de l’attachement. Sécurité de base. Outils pour apaiser les bébés.